Qu’est-ce que le coaching ?

Le coaching est un moyen efficace de redonner aux personnes le pouvoir de trouver leurs propres réponses, de les encourager de façon soutenue sur leur chemin tandis qu’elles sont en train de faire des choix importants pour leur vie.

C’est aider quelqu’un à répondre à la question « Quel est votre rêve le plus fou ? », et l’accompagner dans la réalisation de son programme particulier d’aspirations et de projets.

Un entretien de coaching ne s’attache pas à résoudre les problèmes encore que les problèmes finiront par être résolus. Il ne s’agit pas non plus d’améliorer les performances, d’atteindre des buts ou d’obtenir des résultats, bien que tout cela se mette en place dans une relation de coaching efficace. Le coaching concerne la découverte, la prise de conscience et le choix. C’est un moyen efficace de redonner aux personnes le pouvoir de trouver leurs propres réponses, de les encourager de façon soutenue sur leur chemin tandis qu’elles sont en train de faire des choix importants pour leur vie.

Le coaching est un accompagnement.

Il permet de retrouver le pouvoir de mener à bien des actions qui ont du sens pour soi. Le coaching permet de sortir de situations de blocage, de situations de conflit. Il permet de reprendre sa vie et son destin en main, de reprendre les commandes, de redonner du sens à ses actions et d’éventuellement ne plus faire celles qui n’en ont plus. Le coaching est une forme d’alignement ou de ré-alignement de la personne avec elle-même.

La différence entre le coaching et la psychologie ?

Le coaching est un accompagnement qui a pour objet de mener le client coaché à l’action. Il est résolument tourné vers l’avenir. La personne coachée n’est pas considérée comme malade ou à réparer, au contraire elle est pleine et entière, parfaitement armée (il ne lui manque rien) pour mener une vie alignée avec ses valeurs, une vie qui a du sens. Il s’agit de faire émerger, ou ré-émerger, cette vision de façon à ce que les actions en découlent avec une énergie fluide.

Dans le cas où la personne coachée est attachée a un passé douloureux qui empêche le passage à l’action, ou qui bloque l’énergie, le coach n’est pas la bonne personne à consulter. Le rôle du coach est de reconnaitre la limite de sa pratique et d’orienter son client vers un thérapeute.